Nîmes
Conseil en immobilier d'entreprise
Bureaux - Locaux d'activité - Entrepôts - Commerces - Terrains

Nos actualités

L’Occal : 80 M€ pour le tourisme, les commerces et les artisans

3 Juillet 2020

Une mobilisation collective, « au service de l’économie touristique, du commerce et de l’artisanat » : c’est ainsi que Carole Delga, présidente PS de la Région Occitanie, présente, début juin, le fonds de solidarité L’Occal, aux côtés d’Olivier Sichel, directeur général adjoint de la Caisse des Dépôts et directeur de la Banque des Territoires, et Thierry Ravot, directeur régional Occitanie de la Banque des Territoires.Un ‘pack’ a été créé entre la Région Occitanie, la Banque des Territoires (BDT), 12 des 13 conseils départementaux d’Occitanie (seul celui de Haute-Garonne n’y prend pas part) et 145 intercommunalités, pour abonder le fonds de soutien L’Occal, doté de 80 M€. Montants respectifs de participation : 19,3 M€ pour la Région, 17 M€ pour la BDT, et chaque collectivité fixe un montant par habitant. Exemple : le Département des Hautes-Pyrénées abonde à hauteur de 2 euros par habitant. « J’aimerais faire plus, concède Michel Pelieu, son président. Le tourisme représente 30 à 35 % de nos revenus. Nous avons besoin que la machine économique reparte. Nous ne pouvons pas perdre juillet et août. Cela serait dramatique. » Le fonds sera effectif jusqu’au 31 décembre et est géré dans le cadre de comités départementaux d’engagement.Besoins en trésorerie et soutien à l’investissementLe fonds L’Occal, qui commence à se déployer, vise à répondre aux besoins en trésorerie et à soutenir à l’investissement. « Il faut agir sur les avances remboursables pour les besoins en fonds de roulement, avec un différé de remboursement de 18 mois, puis une période de deux ans pour rembourser les avances, détaille Carole Delga. Ces délais ont été mis en place par les remontées du terrain. Nous essayons de coller au mieux aux besoins du territoire. » Le soutien concerne notamment des investissements sanitaires. Les subventions peuvent représenter jusqu’à 70 % de ces frais. L’idée est de couvrir des besoins immédiats et très concrets : « Un taxi qui souhaite installer un plexiglas de protection dans son véhicule, un magasin d’habillement qui a un besoin de trésorerie et doit installer un parcours de visite plus sécurisé… »Le dispositif L’Occal est rétroactif à partir du 14 mars. Le tourisme devrait représenter les deux tiers du fonds, estime Olivier Sichel (Banque des Territoires).L’Occal s’ajoute aux dispositifs déjà lancés, à l’échelle nationale ou régionale (plan d’urgence de 250 M€, lancé le 3 avril par la Région, par exemple). Au-delà des financements, la crise révèle, selon Louis Villaret (communauté de communes de la Vallée de l’Hérault), « beaucoup d’imagination de la part des acteurs du territoire : circuits courts, innovations contre le Covid… Un esprit de confiance est impulsé. Ce capital humain, demain, il faudra le valoriser. »Liens utilesLe détail du dispositif est disponible ici : https://www.laregion.fr/loccalLes dossiers sont à renseigner en ligne, sur le portail du Hub Entreprendre Occitanie : hubentreprendre.laregion.fr/Le dossier de presse relatif à L’Occal à consulter ici : https://www.laregion.fr/IMG/pdf/dprectificatifloccal1.pdf  
Lire la suite

SMDA déménage à Nîmes

1 Juillet 2020

Arthur Loyd Montpellier Nîmes remercie la société SMDA de leur confiance pour leur recherche de locaux à Nîmes. SMDA s’est structurée, depuis 1984, avec plus d’une centaine de collaborateurs autour de l’élagage, des espaces verts et de la lutte contre les parasites pour l’ensemble du territoire et notamment la région francilienne.SMDA intervient auprès des collectivités publiques, des particuliers, des copropriétés et des entreprises pour la création et l’entretien de votre « patrimoine vert ».SMDA s’est installé dans des locaux restructurés neufs d’une surface de 360 m2 en zone industrielle de Saint-Césaire à Nîmes.Le site SMDA
Lire la suite

Notre nouveau magazine "L'Oeil" est sorti !

23 Juin 2020

Notre nouveau magazine "L'Oeil" parait avec, notamment, un dossier spécial "Pays de l'Or".De nombreuses interviews des personnalités qui nous parlent de leurs métiers, leurs projets, ... Ils contribuent tous au développement de nos territoires. Et bien sûr, notre cahier d'offres de bureaux, locaux d'activités et commerces pour lesquelles nous restons à votre dispositon pour plus d'informations et visites.L'OEIL
Lire la suite

Ouverture de Pizza Del Arte à Alès

17 Juin 2020

Ca y est ! Après un travail de longue haleine, le restaurant Pizza Del Arte ouvre ses portes à Alès.Nous leur souhaitons une très belle ouverture et beaucoup de clients bien sûr !https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6678790792137498624/
Lire la suite

Boost Sport Center s'installe au Km Delta à Nîmes

11 Juin 2020

Le concept Boost sport center est basé sur des séances en groupe de 6 personnes maximum avec chacun un programme entièrement sur mesure. Boost sport center désirait s’installer sur Nîmes et a fait appel à Arthur Loyd Montpellier Nîmes qui a pu répondre au cahier des charges. Les locaux se situent chemin du Perdigal (km delta). Une surface de plus de 200 m2 entièrement rénovée et aménagée avec tout le matériel habituellement destiné au monde du sport de haut niveau adapté à un large public.
Lire la suite

Columbus café & co déménage ses bureaux à Nîmes

9 Juin 2020

Sud Café a pris à bail 90 m2 de bureaux pour la gestion administrative de ses différents sites. Les bureaux jusqu’ici situés à Montpellier ont été transférés à Nîmes. Sud Café, plus connu sous l’enseigne Columbus Café & Co possède 3 sites à Béziers Polygone, Montpellier Odysseum et Nîmes Cap Costières.Columbus Café & Co, c’est une aventure humaine et française. Humaine… la preuve dans l’investissement mis au travers de ses partenaires. Collectes de fonds pour l’association Laurette Fugain, campagnes de sensibilisation,… Française… une partie de la déco (toile de jute sur les banquettes, coussins, tableaux) est fabriquée par une entreprise située à Nantes.Mais aussi responsable … Les Columbus café de la région ont supprimé tous les conditionnements jetables pour les consommations sur place et proposent des alternatives pour les consommations à emporter. Le groupe a initié une vraie démarche écoresponsable.Autant de choses qui poussent les consommateurs à participer eux aussi à cet esprit collectif.Columbus café & co, le site
Lire la suite

Livre blanc de l'investissement en immobilier d'entreprise

21 Avril 2020

Nous avons le plaisir de vous présenter notre livre blanc de l’investissement en immobilier d’entreprise.Découvrez en quelques pages les principales clés de cette opportunité d’investissement méconnue du grand public.Avec un focus particulier apporté sur nos territoires, les marchés montpelliérains et nîmois.Pour en savoir+
Lire la suite

Etude de marché 2019 - Edition 2020

21 Avril 2020

Nous avons le plaisir de vous présenter l'étude de marché 2019 - Edition 2020.Vous y trouverez tous les chiffres du marché de l'immobilier d'entreprise de Nîmes et sa métropole sur les marchés des bureaux, des locaux d'activités et du foncier.Pour en savoir +
Lire la suite

L’absence d’un établissement scolaire international en Languedoc est un frein pour l’attractivité du territoire, selon Royal Canin

17 Avril 2020

L’Hérault et le Gard sont dépourvus de collèges et de lycées publics internationaux. Un vrai frein pour convaincre des cadres étrangers de venir s’installer en région, selon la direction de Royal Canin (Aimargues), confrontée au problème.« Le manque d’un collège international est particulièrement criant en Languedoc, observe Fabrice Ribourg, président de Royal Canin France (groupe Mars), leader mondial de la nutrition du chat et du chien et dont le siège social est à Aimargues (Gard). Les candidats étrangers savent qu’ils vont repartir. Pour leurs enfants, la question de la reconnaissance du diplôme sur un plan international est essentielle. » Conséquence : « C’est compliqué pour nous d’attirer des talents étrangers à Aimargues. Ceux qui acceptent, viennent souvent seuls, alors qu’ils pourraient attirer toute sa famille ici. Un établissement scolaire international serait un accélérateur économique fabuleux. Je remarque qu’il y a beaucoup de lycées français à l’international, mais une offre très réduite en France de collèges et lycées internationaux. »Les interlocuteurs locaux se renvoient la balleRoyal Canin essaie de sensibiliser les collectivités depuis des années, pour la création d’une structure, « mais nous nous cassons les dents jusqu’à ce jour. Tout le monde se renvoie la balle entre Département, Rectorat, CCI, villes, agglomérations ! » Chez Royal Canin, des cadres étrangers « font la navette tous les jours entre Aimargues et Aix-en-Provence, où est basée leur famille ». L’IBS of Provence y est implanté, « mais c’est un établissement 100 % privé, avec un ticket d’entrée très élevé ». La problématique ne concerne pas que Royal Canin, précise Fabrice Ribourg, mais aussi « le CHU de Nîmes, le CEA Marcoule, des PME… ». En Languedoc, une école privée internationale existe certes à Baillargues (34), mais, d’après Fabrice Ribourg, « elle ne correspond pas au niveau d’attente des salariés ». Au niveau national, à travers la démarche Choose France, Emmanuel Macron place l’éducation et la santé comme des critères d’attractivité majeurs.
Lire la suite

Quelles villes méditerranéennes face au réchauffement climatique ?

31 Mars 2020

Face à au réchauffement climatique, et à la canicule qui sévit en ville, que proposent des candidats aux 2e tours des élections municipales à Nîmes et Montpellier ? Tour d’horizon des différentes opinions… avec, en toile de fond, un point commun : la résilience des villes méditerranéennes face aux périodes de canicule devient un enjeu majeur d’aménagement urbain.A Nîmes, Jean-Paul Fournier, maire sortant, veut faire de l’opération d’aménagement du Mas Lombard (attribué à Eiffage) un « laboratoire pour les démarches innovantes en matière de logements et de bien vivre-ensemble ». En matière de réhabilitation, l’élu LR affiche une volonté de « favoriser l’exemplarité énergétique, les matériaux performants et la végétalisation des espaces pour créer des îlots de fraîcheur ». Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole (Les Centristes), compte faire de Nîmes une « ville-jardin, où le logement, même en milieu urbain dense, puisse trouver à proximité des éléments naturels. Une végétalisation qui est essentielle à la résilience climatique et au rafraîchissement de la ville dans les périodes de canicules. » Daniel Richard (EELV) prône pour sa part « des résidences passives végétalisées. Nîmes est très concernée par la chaleur et la sécheresse. Il faut par ailleurs un Plan Marshall de l’isolation et de la restauration de l’habitat existant. »A Montpellier, Michaël Delafosse (PS) veut que « chaque Montpelliérain se trouve à 15 minutes d’un espace vert. Nous voulons accompagner les rénovations thermiques des bâtiments pour les rendre plus sobres en consommation d’énergie. Sur les nouveaux programmes, l’écoconstruction sera la norme ». Mohed Altrad (SE) projette « un appel à projets pour chaque opération, pour étudier la meilleure intégration dans le quartier, en prenant en compte son originalité architecturale et sa qualité environnementale. Il faut prévoir des espaces fraîcheur pour les jours de canicule et l’utilisation de matériaux adaptés aux conditions climatiques. » Le maire sortant, Philippe Saurel (DVG), entend mettre à profit son programme « Places à Tous ». Réalisé par phases, « il s’installera dans le temps, et ne se limite pas à la plantation d’arbres. Il faut notamment repenser la liaison entre le lycée Joffre et l’Esplanade, et refaire une immense place piétonnière, en traitant la désimperméabilisation des sols et en luttant contre les îlots de chaleur. »Une chose unit finalement ces adversaires politiques : la résilience des villes méditerranéennes face aux effets du réchauffement climatique sera un enjeu central du prochain mandat.
Lire la suite

Bargeton déménage à Nîmes

27 Février 2020

La société Bargeton fils, entreprise de maçonnerie basée à Collias, s’est portée acquéreur d’un terrain situé dans la zone industrielle de Grézan à Nîmes afin d’y construire un bâtiment d’une surface de 500 m2. Le bâtiment, qui sera livré au 2ème trimestre 2020, pourra alors accueillir les équipes de Bargeton fils afin d’être au plus proche de ses clients.Arthur Loyd Montpellier Nîmes remercie Bargeton Fils de leur confiance dans cette opération.
Lire la suite

Implantations de services : les critères-phares des dirigeants

24 Février 2020

Quels sont les critères de choix de localisation pour une implantation de services (sièges sociaux, back office, R&D) en France ? Dans le baromètre EY publié en novembre, avec l’association des directeurs immobiliers (ADI), il ressort que trois choix principaux guident les choix des dirigeants (directeurs immobiliers, DRH et DAF). Tout d’abord, les critères opérationnels, dont l’accessibilité, la disponibilité de talents, l’offre foncière ou la qualité de l’offre immobilière. Ensuite, les critères économiques, dont les coûts immobiliers, le potentiel économique local et les coûts RH. Enfin, les critères qualitatifs, avec l’expérience du territoire, la relation de confiance avec les décideurs locaux, le dynamisme de la communauté d’affaires locale ou l’image de la ville.Combiner des facteurs humains, financiers et immobiliers« Jamais nos entreprises n’ont autant été confrontées à la nécessité de combiner les facteurs humains, financiers et immobiliers pour faire évoluer les organisations tertiaires », explique Gilles Allard, président de l’Association des Directeurs Immobiliers. A l’accessibilité, notamment par les transports en commun ou par les modes de transport doux – une attente forte chez les jeunes talents, vivant en ville et ne souhaitant pas forcément avoir de voiture -, s’ajoutent « l’efficacité économique et opérationnelle, mais aussi l’exemplarité énergétique ». Marc Lhermitte, associé EY, ajoute : « Chaque année, 1.200 implantations ou réorganisations sont le résultat d’une pression constante sur les coûts, des évolutions technologiques transformant les métiers et des nouveaux usages des salariés qui modifient la forme de leurs espaces tertiaires. »Parmi les initiatives prises par des métropoles françaises pour attirer compétences, entreprises et investissements, EY cite le dispositif Job In Bordeaux, développé par Invest in Bordeaux, pour l’emploi du conjoint. Autre dispositif remarqué par les experts, le groupement d’intérêt public Loire&Orléans Eco, un accompagnement personnalisé des dirigeants dans leurs processus d’implantation ou d’extension, via un guichet unique regroupant Orléans Métropole et le Département du Loiret.> L’étude est disponible sur https://www.ey.com/fr/fr/industries/real-estate/ey-barometre-des-implantations-de-services-en-france-edition-2019 
Lire la suite

Loc + déménage

13 Février 2020

Arthur Loyd Montpellier Nîmes remercie la société LOC+ de nous avoir confié, dans le cadre de leur expansion, la mission de déménager leur agence de Nîmes. A cette occasion, nous avons pu les installer au sein d’un bâtiment de 900 m2 à Milhaud, sur la route de Nîmes, anciennement occupé par Carrefour contact.LOC+ est spécialisé dans la location de matériels BTP et d’entretien d’espaces extérieurs. Leurs agences couvrent une large partie du bassin méditerranéen assurant une proximité et réactivité auprès de leurs clients professionnels ou particuliers.Le site LOC+
Lire la suite

Inauguration Aldi Nîmes Kennedy

12 Février 2020

Arthur Loyd a eu la joie d'être présent parmi les invités lors de l'inauguration du magasin Aldi de Nîmes. Il s'agit du déménagement du magasin du marché gare qui s'est installé avenue Kennedy, sur la route de la Vaunage en sortie de Nîmes.Un magasin flambant neuf en lieu et place du site Enedis pour lequel Arthur Loyd a pu intervenir à 2 reprises, sur la vente du site, ainsi que l'installation de Aldi.
Lire la suite

Plastic Omnium Sulo déménage à Nîmes

31 Janvier 2020

SULO PLASTIC OMNIUM est le leader européen des solutions de pré-collecte des déchets. Société industrielle française, elle a intégré depuis plus de 40 ans la culture du service.Du conteneur jusqu’aux prestations de services en passant par la digitalisation des données, nous accompagnons les collectivités locales et les entreprises pour relever l’un des grands défis environnementaux : optimiser la gestion des déchets et les valoriser dans un monde toujours plus urbanisé.SULO PLASTIC OMNIUM en chiffres, c’est 1 800 collaborateurs dans le monde, 333 M€ de chiffre d’affaires, 6 usines dont 3 basées en France et 27 points services sur le territoire français.Nous remercions SULO PLASTIC OMNIUM qui, dans le cadre de son développement, a fait appel à Arthur Loyd Montpellier Nîmes pour sa recherche de local à Nîmes.
Lire la suite

5G : une décennie de rupture technologique à venir

22 Janvier 2020

Bienvenue dans le décennie 5G.Au fait, de quoi s’agit-il ?Avec un débit 5G, on parle d'ultra haut-débit mobile. Le débit 5G maximal théorique sera de 1Gb/seconde, contre 150 Mb/seconde pour la 4G. Côté calendrier, la 5G va être proposée dans 5 à 10 villes françaises en 2020. En 2023, au plus tard, sera disponible la bande 1,5 GHz pour la 5G puis, en 2024, chaque opérateur devra avoir déployé 8.000 sites 5G, dont 4.000 en zone peu dense. En 2030, le réseau devra être 100 % 5G. « Comme toute technologie de rupture, il est difficile de savoir à l’avance la façon dont les acteurs vont réagir, explique Davy Tessier, expert digital et cofondateur de Furious Squad (ERP pour start-up), basé à La Grande-Motte. Quand on est passés du Modem à l’ADSL, on n’était pas capables de se dire ce qu’allait apporter un débit 10 fois plus vite. Les entreprises ont encore du mal à appréhender les conséquences de la 5G sur leur business. »Les rapports à la vitesse et à l’espace bouleversésD’après l’expert, « avec la 5G, les gens vont encore plus s’habituer à la vitesse, et être de moins en moins tolérants à la latence. Les attentes des consommateurs vont évoluer avec cette connectivité évidente et rapide. Les PME qui auront du mal à se transformer seront plus exposées ». Autre impact, une approche différente du lieu de travail. « N’importe quel col blanc pourra travailler de l’autre bout du monde, en pouvant utiliser des logiciels métiers, de design ou de PAO par exemple. Le rapport à l’espace va être bouleversé, ce qui est important à saisir dans une stratégie de développement d’un territoire. » Côté business, de plus en plus de services relationnels et transactionnels vont se développer de façon digitale : consultations de médecins, interviews en visio, consultation d’avocats… Les entreprises vont pouvoir développer des services nouveaux, jusqu’à présent réservés à des infrastructures lourdes. Une simple box offrira un débit plus rapide que la fibre ! Un bémol, cependant : « A mesure que tout s’accélère,  et que le digital se démocratise, il faudra développer une maturité à la déconnexion », conclut Davy Tessier. 
Lire la suite

Baromètre - Zoom sur le classement de Montpellier et de Nîmes

20 Janvier 2020

Depuis 3 ans maintenant, Arthur Loyd édite le baromètre sur l'attractivité et le dynamisme des métropoles françaises. Vous trouverez un zoom sur nos villes de Montpellier et Nîmes avec leur rang en fonciton des items étudiés.Zoom
Lire la suite

Negocial Finance s'installe à Nîmes

9 Janvier 2020

Nous remercions Negocial Finance qui a fait appel à Arthur Loyd Montpellier Nîmes dans sa recherche de bureaux à Nîmes.Negocial Finance, spécialiste du prêt immobilier, de l’assurance et du rachat de crédits, avait fait appel à Arthur Loyd Montpellier Nîmes dans le choix de son implantation à Montpellier. Lorsque Negocial Finance décide d’ouvrir une agence à Nîmes, c’est donc toujours vers Aurélie Guesne que notre client s’est dirigé. Un siège social à Lyon, 6 agences réparties en France et donc une 7ème qui ouvrira fin mars à Nîmes.Negocial Finance privilégie la proximité et le suivi personnalisé de ses clients, un seul et unique interlocuteur. Nous leur souhaitons de nombreuses ouvertures.Le site NEGOCIAL FINANCE
Lire la suite

L’impact naissant du télétravail dans les aménagements tertiaires

2 Janvier 2020

La généralisation du télétravail, instaurée par l’ordonnance de septembre 2017, impacte les aménagements tertiaires. « Avant, une entreprise de 40 salariés, c’était 40 postes de travail. Aujourd’hui, nous avons beaucoup de demandes d’entreprises qui veulent moins de postes de travail que de salariés », constate Benjamin Rouet, responsable de la partie aménagement de bureaux de Sofradam (conception-aménagement d’espaces, Mudaison - 34). Son métier change, au niveau du ratio de m2 recherché par rapport au nombre de salariés, par exemple.Si le télétravail se développe, il n’est pas pratiqué de façon égale. « Il est plus généralisé dans les grandes structures. Une start-up va moins y avoir recours, car elle doit travailler la culture d’entreprise », détaille l’expert. Autre changement, qui s’inscrit dans la mouvance du travail nomade : le flex office, à savoir des bureaux non-attribués. « Cela induit des aménagements moins personnalisés, même si nous prévoyons des espaces de rangements personnels. Les fauteuils étaient jusqu’à présent très ergonomiques. A présent, comme des salariés différents occupent le même fauteuil, nous préconisons des réglages semi-automatiques. »Les bienfaits des échanges ‘machine à café’Fanny Poujol, professeur à l’Université Paris Nanterre, basée à La Grande-Motte et spécialisée en sciences de gestion, tempère la vague du télétravail. « C’est bien pour des personnes qui ont des compétences, et n’ont pas besoin de relationnel. Mais il est difficile de manager à distance. Et le télétravail limite les interactions, alors que les échanges informels à la machine à café, parfois le seul endroit où les différents services se rencontrent, sont primordiaux. » Autre garde-fou qu’elle pose : les horaires qui explosent à la maison (effet « crunch »), dans des courtes périodes de rush. « Il faut gérer et compenser. Cela se manage », conclut-elle. 
Lire la suite

Circet se rapproche encore de ses clients

18 Décembre 2019

Arthur Loyd Montpellier Nîmes remercie le Groupe Circet de nous avoir confié la mission de les implanter à proximité de Nîmes.Née en 1993, le groupe Circet est le premier fournisseur de services d’infrastructures télécom en Europe. En France, Circet dispose de 105 points de présence avec 3 150 collaborateurs. Au moment où le Très Haut Débit fixe et mobile devient un enjeu majeur, Circet offre des prestations clé en main.Dans le cadre de son déploiement, Circet souhaitait s’implanter à Nîmes afin de se rapprocher de ses clients, nous leur avons trouvé le bien idéal répondant au cahier des charges à Milhaud. Nous remercions Circet de leur confiance.Plus d'informations sur Circet, c'est ici
Lire la suite